Inondation

 

De plus en plus, le changement climatique produit des phénomènes pluviaux extrêmes en Europe. Les événements de mai 2016 sont à citer comme caractéristiques des menaces qui pèsent sur l'urbanisation, l'agriculture, les infrastructures routières et ferroviaires.

 

L'inondation est un des principaux risques naturels en France, en Europe et dans le monde, et est la catastrophe naturelle causant le plus de dégâts.

 

Ces inondations peuvent être évitées, accompagnées.

 

L'usage du drone peut faciliter les prises de décisions qui seront salutaires.

 

Le drone, pas sa faculté d'auscultation, de topographies peut permettre de réaliser :

 

- des cartes de prédictions d'inondation afin d'établir les plans de prévention des risques d'inondation (PPRI) ;

 

- des relevés réguliers de la situation d'urgence permettant aux collectivités de réagir et d'adapter les moyens de lutte ;

 

- des relevés pour les assurances suites aux sinistres ;

 

- des auscultations de berges des rivières et canaux ;

 

- des auscultations de digues.

 

Les causes d'inondation sont parfois cumulables :

 

- causes naturelles : liées aux aléas climatiques et phénomènes météorologiques attendus ou à un événement naturel (glissement de terrain) qui empêche l'écoulement habituel de l'eau ;

 

- causes anthropiques directes : le drainage, l'irrigation, l'imperméabilisation et la dégradation des sols, certaines pratiques agricoles intensives peuvent accélérer le ruissellement de l'eau et en limiter l'infiltration ;

 

- causes humaines directes : établissements d'écluses, de battages permettant certes la navigation et le transport fluvial, mais diminuant la pente naturelle du cours d'eau, absence de gestion et de coordination des barrages à l'approche des crues, et pour la même raison avec les mêmes effets, retenue importante du dernier bief avant évacuation vers la mer ;

 

- causes humaines indirectes liées aux modifications climatiques globales (émissions de gaz à effet de serre qui entraînent la fonte des glaciers et qui provoquent une montée du niveau des océans, des cours d'eau, ou qui pourrait entraîner des cyclones plus intenses).

 

Les inondations résultent d'un certain nombre de conditions météorologiques avec une origine, des caractéristiques et une durée différentes.

 

On en distingue 3 grands types :

 

- lentes (inondation étendue) : comme les crues du Rhône en 2003, faisant suite à une longue période pluvieuse ;

 

- brutales (crue-éclair) : après un orage violent ou un ou deux jours de fortes pluies sur sol sec, certaines inondations peuvent violemment endommager les camps, villages et villes, ainsi que de nombreuses infrastructures. Elles peuvent être torrentielles comme en France à Nîmes en 1988, à Vaison-la-Romaine en 1992, le Gard en 2002 ou dans le Var en 2010. Elles s'accompagnent alors souvent de coulées de boue ou de glissements de terrain ;

 

- des inondations (ou submersions) marines peuvent être dues à un tsunami, une rupture de digue ou d'écluse, ou à des conditions météorologiques exceptionnelles (ex : tempête venant de la mer combinée à une dépression importante et une grande marée comme ce fut le cas avec la tempête xynthia en 2010).

 

Certaines crues-éclairs sont brèves et très localisées. Elles sont généralement dues à des pluies orageuses courtes mais intenses, qui ne parviennent pas à se disperser par infiltration, ruissellement ou écoulement. La cause la plus fréquente de ces inondations est un orage qui se déplace lentement et peut déverser d'énormes quantités d'eau sur une zone limitée en très peu de temps.

 

 

Prévention et protection

 

Le drone offre, par ses moyens cartographiques et d'inspection, un bon outil de prévention.

 

Les stratégies de lutte sont basées sur une évaluation des flux (atlas des zones inondables) et une double approche : préventive et curative.

 

Préventivement, les collectivités et individus doivent simuler les crues. Hau and co conseils, ADT et drones imaging, ensemble peuvent réaliser cette simulation qui permettra d'analyser les besoins de zones d'expansion. Des décisions pourront être prises visant à :

 

- rétablir ou améliorer les capacités d'écoulement (entretien des berges, élimination des embâcles, curage ...) ;

 

- limiter l'imperméabilisation des sols en milieu urbain (infiltration des eaux de toitures et de ruissellement (après dépollution le cas échéant), création de noues et d'espaces verts susceptibles de servir de zone tampon).

 

En milieu rural, des pratiques culturales plus adaptées et une gestion d'anticipation du ruissellement visant à stocker l'eau dès le haut du bassin versant, et en la freinant et l'infiltrant mieux via un réseau de talus, haies, noues, prairies et prés inondables et fossés permet de ne pas grossir les inondations en aval.

 

Les documents d'urbanisme, PLU ou SCOT doivent intégrer la contrainte de l'inondation. Pour ce faire, l'action du drone est primordial.

 

Prestation drones imaging

 

A partir des relevés réalisés par nos drones, drones imaging, notre partenaire interpète et modélise le phénomène d'inondation : 

 

http://www.dronesimaging.com/wp-content/uploads/2013/fiches_produit/simulation_inondation_drones_imaging.pdf

Comment nous joindre

Hau and co SARL

15, sente du pied d'argent

02 200 Soissons


+33 7 68 66 51 02

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre entreprise.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Hau and co SARL